Le Havre

Et voilà, le triporteur s'en va sur un bateau pour les Antilles (Pointe à Pitre).

Je n''ai pas réussi à soudoyer la compagnie pour me faire embarquer avec, je vais donc lever le pousse jusqu'à Paris, prendre un avion, pour être le 6 décembre au plus tard.

Nicozil, si tu lis ce message, je suis libre pour le nouvel an, et je compte passer tout l''hiver aux Antilles, alors j''espère qu''on aura le temps de mieux se connaître et peut être de collaborer sur quelques projets utopiques ou très lucratifs, au choix.

A l''intention de mes trois déménageurs bienfaiteurs, qui m''ont ramené du Havre à Paris, appelez-moi au 06 99 56 57 03. (Si vous êtes belle, cultivée et que vous vous sentez très seule à Paris, vous pouvez  aussi m'appeler, mais les autres, pas, il s'agit d''une mesure exceptionnelle visant à retrouver une muse égarée.)

'2007-11-26'