Chaud ! chaud ! les Antilles

Depuis quelques jours je roule avec mon triporteur sur les petites routes de la Guadeloupe et franchement je kiff. Les antillais rigolent en me voyant passer et les enfants crient de joie sur mon passage. Il se passe tant de choses que je n'ai pas encore eu le temps de canaliser mon esprit pour vous répondre. Au passage je vous remercie tous  pour vos messages empreints de sollicitude face à la dure vie de l'artiste voyageur. Il me faudrait un reporter à plein temps pour vous embarquer tous avec moi. Je remercie Lionnel pour ses messages incompréhensibles j'attire l'attention de tous sur le fait qu'il est dyslexique, il vous faudra donc décoder ses messages. Lionnel c'est bon de te lire, tu peux réserver ton billet, j'ai besoin de toi, je peux te loger sur place, car j'ai déjà fait la connaissance d'amis ou de personnes en passe de l'être. Merci pour ton amitié ma poule. Sinon, j'ai réussi à m'en tirer avec les douanes, j'ai  reçu ma première avance pour un dessin à l'encre, en cela je remercie la famille Bonnet pour la confiance qu'elle a eu en ce drôle d'artiste débarqué du vieux continent sur sa drôle de machine pour leur montrer des dessins empreints de finesse et de patience. Demain je vais découvrir les terres basses et y faire d'autres rencontres, c'est un autre monde qui s'ouvrira à moi, j'en suis sûr tant cette île est faite de contraste.

'2007-12-15'