à vous la Plume
Nom ou pseudo :
E-mail : *
Ville :
Pays :
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)

sitemap
Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 51 à 60
Page : 6
Nombre de messages : 141
sitemap sitemap   sitemap   sitemap
le 27/12/2008 à 23:06

Alors voilà, une fin d'année, trente cinq pour ma pomme. Je vous souhaite à tous un très joyeux noël et j'envoie depuis ma petite cabane au nord de l'Ecosse, plein d'amour à tout ceux qui en veulent. A ces voyageuses dont je parle tant dans mes textes qui se retrouvent sous d'autres latitudes à faire un sapin avec des branches de coco, à ces marins amis qui ne voient comme neige que l'écume et se trompe de cap en voyant une sirène, j'envoie de l'amour à ma famille qui a eu le bon goût d'aller mal lors de ma visite, de sorte que je ne me sente pas si différent d'eux, je souhaite un joyeux noël à tous ceux que j'emmerde, parce que j'emmerde noël, et que je revends mes lèvres au rabais. Je souhaite un joyeux noël à ma fille qui me comprend tellement qu'elle est vraiment ma fille. Je suis si fier de toi. Je souhaite un joyeux noël à tous ceux qui sont restés mes amis malgré toutes les mers, les montagnes et les silences . Je rêve de vous ce soir, je rêve de vous....
sitemap   sitemap sitemap   sitemap sitemap   sitemap sitemap   sitemap
le 12/11/2008 à 00:30

Bonjour à tous, dans mon èrance au fin fond de l'Ecosse, j'ai oublié de répondre à certains personnage que j'ai croisé sur ma route. Tout d'abbord Kila: Oui je me souviens très bien de toi et j'ai une belle Photo de toi que tu pourra voir sur le site en compagnie de mon ami Leon. Pour l'instant nous avons un petit probleme technique et ton adress email et celui de ceux qui écrive ne me parvienne pas mais nous allons arranger ça.Qu'as tu pensé de lui?

A mon ami Fabricio, je suis heureux que mon dernier mail ne t'ai pas plus fâché contre moi car cela veut dire que nous pouvons échanger. Tout d'abbord je veux te remercier d'amener de ta verve dans 'à vous la plûme'. Ca élève le débat. Je ne sais pas trop quoi te répondre par contre puisque je l'ai déjà fait par email la dernière fois. Le fait que tu ai fait de la peinture semble impliquer pour toi que nous soyons lié à tout jamais. Bon, je crois comprendre ce que tu veux dire. Mais je n'aimerai pas entrer dans un dialogue de sourd dans lequel toi tu me demande de travailler avec toi et ou moi je te dis de nous faire profiter de tes créations dors et déjà. Je ne suis pas attention en train de te proposer un deal. Je te dis juste: tu peux t'exprimmer et même t'exprimer là maintenant. Dis moi à quoi ressemble Bordeaux pour toi ou à quoi ressemble ce dont tu rêve.

Merci trop Evelyne de Millaux pour me donner le numéro de cet autre artiste dont j'avais presque perdu la trce et que j'ai rencontré alors que le premier atelier roulant n'était pas encore construit à Meyrueis.
sitemap   sitemap
le 24/10/2008 à 04:50

Cher Vincent,
que dire sinon que j'entretiendrai un rapport toujours passionnel avec la peinture. J'aurais grand besoin de te revoir dans de meilleures conditions.
Je considère que tu as du talent, et je trouve dommage que nous ne construisions pas une oeuvre commune. Mais je sais que tu sais que la peinture est mon art initial. Ce serait un grand plaisir et une grande fierté que de participer à la vente de tes oeuvres. Je te répète que en quelques mots tu m'as beaucoup blessé. Ce qui veut dire que en quelques paroles constructives, tu peux arroser le jardin assoiffé de ma créativité difficile.
Dépêches toi de me répondre n'importe quoi, pierre qui roule n'amasse pas mousse.
Fabrizio...
sitemap   sitemap sitemap   sitemap
le 18/10/2008 à 16:37

Cher Vincent,
J'espère que tu vas bien. Je crois que je n'ai pas su apprendre de toi, et j'espère que l'alchimie de l'émulation pourra fonctionner un jour entre nous. Tu fais partie des personnes à qui j'aimerais monter mes premiers photomontages. Mais tu as tort de croire que je n'ai pas assez créé pour créer un site. Cette remarque m'a blessé et étonné. Pourrais-tu faire un petit quelque chose pour sauver notre complicité amicale, puisque définitivement, mon seul ami, camarade, c'est mon miroir.
Fabrizio...
sitemap   sitemap sitemap   sitemap   sitemap
Messages : 51 à 60
Page : 6
Nombre de messages : 141
sitemap
sitemap